Inspections phytosanitaires et Passeport Phytosanitaire Européen (PPE)

Retour Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Des dispositifs évolutifs sont mis en place en ce qui concerne les Inspections phytosanitaires et Passeport Phytosanitaire Européen (PPE).

Au niveau national, le dispositif des inspections phytosanitaires et du PPE a subi des modifications substantielles, notamment en lien avec la surveillance des végétaux hôtes de Xylella fastidiosa, qui doivent, en règle générale, désormais circuler en UE accompagnés d’un PPE.

La FNPHP a aiguillé certains horticulteurs concernés pour leur Déclaration Annuelle d’Activités.

A l’échelle européenne, il est à attendre une évolution en profondeur du dispositif des PPE, puisqu’à l’horizon 2019 ce seront l’ensemble des végétaux destinés à la plantation, hors semences, qui seront soumis à PPE.

La FNPHP participe aux discussions, afin que le futur dispositif puisse rester applicable et cohérent sur le terrain. Les points d’actualité relatifs au FMSE (Fonds de Mutualisation Sanitaire et Environnemental), au biocontrôle, à l’Agriculture Biologique, à la fertilisation, et aux Plantes exotiques envahissantes et plantes allergènes feront l’objet d’un dossier spécifique dans une édition à venir de FNPHP Infos.

 

Plus d'information sur notre site extranet ou contacter le chargé de mission de votre région.

Reseaux sociaux

    Congrès

    Toutes les émissions dans la médiathèque